Pie XII, pape d’Hitler ?

En 1929, le futur Pie XII parlait ainsi d’Adolphe Hitler : « Ou bien je me trompe vraiment beaucoup, ou bien tout cela se terminera pas bien. Cet être-là est entièrement possédé de lui-même : tout ce qu’il dit et écrit porte l’empreinte de son égoïsme ; c’est un homme à enjamber des cadavres et à fouler aux pieds tout ce qui est en travers de son chemin – je n’arrive pas à comprendre que tant de gens en Allemagne, même parmi les meilleurs, ne voient pas cela, ou du moins ne tirent aucune leçon de ce qu’il écrit et dit. – Qui parmi tous ces gens, a seulement lu ce livre à faire dresser les cheveux sur la tête qu’est Mein Kampf ? »

C’est un extrait cité par Andrea Tornielli, dans une biographie traduite aux éditions du Jubilé et Tempora. L’auteur de ce livre, lequel est devenu une référence sur la « question Pie XII », est l’un des meilleurs vaticanistes actuels, journaliste au quotidien italien Il Giornale. Vous trouverez une rencension de son ouvrage ici.

A cela, il faut aussi ajouter qu’Hitler avait l’intention d’enlever et éliminer Pie XII : lire ici et .

3 réflexions au sujet de « Pie XII, pape d’Hitler ? »

  1. Gabrielle

    Je suis en pleine accord avec les paroles de SS Pie XII n’en déplaise à certains détracteurs qui ne connaissent rien à ce Pape. J’ai entendu mes parents et grand-parents et les prêtres de l’époque. J’ai retrouvé certains articles dont les medias ne font plus état mystérieusement. Ce que j’ai bien retenu, c’est que le clergé allemant avait tenu informé Le Pape Pie XII et les gourvernements d’un nommé Hitler dont les paroles et la tenue morale, laissaient planer un pressentiment de mort. EN 1933, lorsqu’il crée sa police privé les SS qui contrairement à certains n’a pas été créée pendant la guerre mais bien avant qu’il commence à s’agiter, la même mise en garde est refaite à nouveau aux gouvernements. A croire qu’ils étaient complices ? N’estce pas Churchill qui avait dit  » si les allemands pendant cette guerre ont l’air de perdre, nous les soutiendrons, si les Français ont l’air de perdre, alors, nous les soutiendrons ». Je fais remarquer que dans le peuple juif, ce ne fut pas les riches qui s’expatriront aux USA ou en Amérique du Sud, mais bien, le petit peuple, avec ses femmes et ses enfants, sans argent, ni soutiens.On oublie aussi de dire que l’Autriche et aussi les frontières commençaient a être persécutées dès 1936,d’abord dans les couvents, où les catholique furent tués;, la guerre commença bien en Octobre 1937, par l’annexion de l’Autriche où il y eut des nazis qui vinrent chercher les parents d’abord qui ne revinrent jamais. D’ailleurs Notre Dame n’avait-elle pas prévenue » quand vous verrez dans une nuit d’automne, une grande lumière, vous saurez que les événement sont arrivés puisque les hommes (d’état) n’ont pas voulu écoutez mes demandes » ( et ce fut bien en Octobre 1937 que ces lumières apparurent dans le ciel. Les gouvernements ne furent-ils pas complices de ces massacres où il n’y eut pas que des juifs tout de même. Les français en voulurent surtout aux dénonciateurs qui étaient le plus souvent des communiste qui à la fin de la guerre régleront leurs comptes contre des français innocents. Cela n’empêchera pas qu’ils soient mis de côté, et la mémoire dans les petites communes est transmise de famille en famille.

    Répondre
  2. carla maria orue

    Avec tous ces documents qui confirment que Pie XII était un grand défenseur des Juifs je ne comprends pas cet entêtement de tant des médias, de le dénigrer sans le moindre ménagement. En tout cas Merci de ce blog, c’est une consolation de le lire.

    Répondre
  3. Laurent Dandrieu

    Merci pour ce blog bien utile. Une petite demande : quand vous citez des extraits de livre comme celui-ci, pourriez-vous à chaque fois indiquer la page ? Ca peut rendre service…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *