A sa mort et après…

Pie XII vu par ses contemporains : à sa mort et après…

Pie XII

  • « Le monde est maintenant plus pauvre après la mort du pape Pie XII. » (Eisenhower, président des Etats-Unis)
  • « Pendant la décennie de terreur nazie, quand notre peuple a subi un martyre terrible, la voix du pape s’est élevée pour condamner les persécuteurs et pour invoquer la pitié envers leurs victimes. La vie de notre temps a été enrichie par une voix qui exprimait les grandes vérités morales au-dessus du tumulte des conflits quotidiens. Nous pleurons un grand serviteur de la paix. » (Golda Meir, ministre des Affaires Etrangères de l’Etat d’Israël)
  • C’était un grand homme et un homme bon et je l’aimais. » (Maréchal Montgomery, Sunday Times)
  • « Les Juifs se souviendront toujours de ce que l’Eglise catholique a fait pour eux sur l’ordre du pape au moment des persécutions raciales. Quand la guerre mondiale faisait rage, Pie XII s’est prononcé souvent pour condamner la fausse théorie des races De nombreux prêtres ont été emprisonnés et on sacrifié leur vie pour aider les Juifs. » (Dr. Elie Toaff, grand rabbin de Rome) (1)
  • « Je peux affirmer que le pape personnellement, le Saint-Siège, les nonces et toute l’Eglise catholique ont sauvé de 150 000 à 400 000 Juifs d’une mort certaine… L’Eglise catholique sauva davantage de vies juives pendant la guerre que toutes les autres églises, institutions religieuses et organisations de sauvetage réunis. » (Pinchas E. Lapide, consul d’Israël à Milan) (2)
  • « Si le pape avait parlé, Hitler aurait massacré beaucoup plus que six millions de juifs et peut-être 10 millions de catholiques » (Marcus Melchior, grand rabbin du Danemark, rescapé de la Shoah) (3)
  • En 1955, à l’occasion des célébrations du 10e anniversaire de la Libération, l’Union des Communautés Israélites proclamèrent le 17 avril « Jour de gratitude » pour l’assistance fournée par le pape durant la guerre. (4)
  • « La médiation du pape sauva les Juifs du désastre, à l’heure où la déportation des Roumains était décidée. » (Dr. Safran, grand rabbin de Roumanie qui estime à 400 000 le nombre de juifs roumains sauvés de la déportation par l’œuvre S. Raphaël organisée par Pie XII) (5)
  • « L’intervention du pape Pie XII a permis de sauver des dizaines de milliers de juifs pendant la guerre. » (Maurice Edelman, président de l’association anglo-juive et député travailliste) (6)
  • La United Jewish appeal envoit une délégation de 70 rescapés des camps nazis au Vatican, le 29 novembre 1944, pour exprimer à Pie XII la reconnaissance des Juifs pour son action en leur faveur.
  • Le 26 mais 1955, 94 musiciens juifs ont joué, sous la direction de Paul Kletzki, la IXe symphonie de Beethoven, juste sous les fenêtres du Vatican, « en reconnaissance de l’œuvre humanitaire grandiose accomplie par se Sainteté pour sauver un grand nombre de Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale ».
  • « La véritable raison du silence de Pie XII n’était certes pas la crainte d’aller dans un camp de concentration, mais celle d’aggraver le cas de ceux qui s’y trouvaient. » (Edith Mutz, in Maïmonide, bulletin de l’Athénée Israélite de Bruxelles, n°2, juin 1963)

1. Le Monde, le 10 octobre 1958
2. Le Monde, le 13 décembre 1963
3. Cité in David DALIN, Le Mythe du pape d’Hitler, Tempora, 2007 (à paraître début juin)
4. Id.
5. Antonio GASPARI, Les juifs sauvés par Pie XII
6. La Gazette de Liège, le 3 janvier 1964

Une réflexion au sujet de « A sa mort et après… »

  1. prisme

    C’est le « juste retour des choses », ie. que tout ce que Pie XII a fait en regard de la SHOAH, et parce qu’il était aussi un fin diplomate, lui revient comme une reconnaissance sous forme de gratitude émanant de l’Eglise.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *